Lutter contre l’echec universitaire : une premiere annee experimentale de mise en place d’un tutorat entre pairs a l’Institut des Sciences et pratiques d’education et de formation

Isabelle Guinamard, Stéphanie Colin

Resumo


Les universités françaises ont été incitées par le ministère de l’Education Nationale en 1998 à développer des initiatives pour améliorer la réussite des étudiants de premier cycle. Parmi les propositions du ministère, qui s’inscrivent dans la lignée d’une politique de lutte contre l’échec scolaire en France, figure le tutorat méthodologique. L’article présente la première phase d’une expérience de tutorat entre pairs, ayant pour cible des étudiants français et chinois, ceux-ci représentant un public en augmentation dans les universités françaises. S’inscrivant dans le cadre d’une recherche-action, cet article montre à quelles difficultés se heurte la mise en œuvre d’un dispositif de tutorat et tente de définir les conditions de réussite d’une telle expérience en dégageant plus particulièrement les différences entre les deux groupes de tutorés.

Palavras-chave


Réussite universitaire; Tutorat; Remédiation; Transmission entre pairs; Intégration

Texto completo:

PDF/A


DOI: http://dx.doi.org/10.19177/prppge.v5e02012138-148

Poiésis. Universidade do Sul de Santa Catarina, Santa Catarina, ISSN-e 2179-2534

Licença Creative Commons

Poiésis is licensed under a Creative Commons Atribuição-Uso Não-Comercial-Não a obras derivadas 3.0 Unported License.

Apoio:

 FAPESC

 

ANPED