Les jeux vidéo de catch: du sexisme à l'égalité ?

Fanny Lignon

Resumo


Cette petite étude fait suite à celle que j’ai précédemment menée sur les images féminines et masculines mises en scène dans les jeux vidéo de combats dits d’arcade. Ces productions sont destinées à un public masculin, d’adolescents et de jeunes adultes. Les femmes y sont traditionnellement peu représentées. Le catch tient son nom de l'expression catch as catch can (attrape-le comme tu peux). Sport-spectacle d'origine américaine, lointain dérivé de la lutte grécoromaine, il se déroule sur un ring. J'ai choisi de travailler sur WWE Smackdown vs Raw 2006 pour deux raisons. (1) Les femmes y sont (relativement) présentes en nombre (7 femmes pour 43 hommes); (2) elles participent vraiment aux combats. Partant du principe que les jeux de catch mettent en scène des caricatures d'hommes et des femmes, partant du principe que l'interactivité permet de vivre ces clichés de l'intérieur, je me demande en fin de compte si ces jeux n'auraient pas des vertus pédagogiques, s’ils ne conduiraient pas leurs adeptes sur le chemin de l'égalité.

Palavras-chave


Jeux vidéo ; Catch ; Sexisme ; L'égalité

Texto completo:

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.19177/prppge.v4e72011156-172

Poiésis. Universidade do Sul de Santa Catarina, Santa Catarina, ISSN-e 2179-2534

Licença Creative Commons

Poiésis is licensed under a Creative Commons Atribuição-Uso Não-Comercial-Não a obras derivadas 3.0 Unported License.

Apoio:

 FAPESC

 

ANPED